Tactica - Arwen

Publié le par Celeborn

 

arwenvignette

 

 

Arwen



Mis en ligne le
10 - 07 - 2007 à 20:29:11

 

 

 

Princesse Elfe, Arwen était la fille d'Elrond et de Celebrian et a vécu entre la Lorien et Imladris, pendant près de trois mille ans. Elle possédait une beauté sombre qui lui faisait ressembler à Luthien, une beauté qui jamais ne réapparut parmi les Elfes de la Terre du Milieu - Tolkiendil

 

arwen7

 


Beaucoup connaissent Arwen grâce au film du Sda, mais qu’en est-il en terme de jeu ?
Arwen est très peu jouée. En effet, ses caractéristiques ne sont pas en sa faveur : F3, D3, 1A, c’est très faible, même un guerrier est plus fort ; alors, elle reste souvent au fond de la boite, car des héros plus rentables sont privilégiés.


La plupart des joueurs ne s’attardent pas sur son cas et la délaissent, alors qu’avec un peu de jugement, on peut discerner chez elle de formidables compétences.


Tout d’abord, Arwen, étant un héros, dispose de la règle tenez bon, ce qui n’est jamais refusé lorsqu’on doit passer les tests de démoralisation. Mais elle a deux bien plus grands atouts, qui justifient son coût, à condition qu’elle soit jouée avec finesse et tactique.

 


arwen2



Son pouvoir courroux de la nature est le plus grand des deux : il lui permet de renverser les adversaires dans un rayon de 14cm. C’est extrêmement puissant et utile lors du corps à corps. Imaginez l’armée ennemie à terre et vos épéistes les laminant avec leurs lames tenues à deux mains. Les pertes infligées réduiront fortement l’avantage numérique qu’a l’adversaire sur vos elfes.
Une autre utilité du sort est de le déchaîner sur de la cavalerie, car les cavaliers au sol, leur monture s’enfuira.

 

 

 

Et maintenant imaginez Arwen montée sur Asfaloth, approchant des corps à corps, lançant son pouvoir, puis fonçant avec son bonus d’attaque sur les ennemis à terre. Avec 4 attaques, même si ce n’est que de F3, elle fera sans doute couler du sang.

Grâce à son mouvement élevé, elle pourra également se sortir de situations périlleuses, aider là ou il faut, et renverser des ennemis ne serait-ce que du à sa charge.

 

 

Mais attention tout de même à ne pas trop l’exposer : l’envoyer seule charger les ennemis dans le dos est trop dangereux pour elle, qui a surtout un rôle de soutient. Parce que lorsqu’elle ne chargera plus, à cause d’un élan héroïque ou de la perte d’initiative, elle vaut moins que deux gobelins. La condition d’Arwen pour se rentabiliser est de ne pas perdre l’initiative, sans quoi elle se fait charger et ne peut lancer ses sorts. Lorsque vous sentez les combats en votre défaveur, éloignez la un peu (17 cm) des corps à corps de manière à ce qu'elle soit toujours en possibilité de charger.

Bref, malgré ses nombreuses faiblesse apparentes, à mon avis Arwen est tout ce qu’il y a de mieux en terme de finesse/tactique, tout en restant rentable et dans des prix raisonnables.

 

 

arwen1Une conversion basée sur Eowyn.

 

Commenter cet article