Fanatiques du Graal

Publié le par Etienne, Duc d'Aquitanie

Fanatiques du Graal


 

 

 

Fanatiques du Graal.

0-1 Fanatiques du Graal .................................. 12 points par figurine.

http://img.over-blog.com/200x416/1/44/09/60/Peinture-Tabletop/Servant2.jpgArmée : Une unité de Fanatiques du Graal occupe un choix d'Unité Rare dans une armée de Bretonniens. Vous ne pouvez inclure une unité de Fanatiques du Graal qu'à partir de 1500 points d'armée (Fanatiques compris).

 

  M CC CT F E PV I A Cd
Fanatique du Graal 4 2 - 3 4 1 3 1 10
Dément du Graal 4 2 - 3 4 1 3 2 10

Taille d'Unité : 5-15.
Équipement : Arme de Base, Arme Lourde.
Options : Un Fanatique du Graal peut être promu Dément pour +6 points.

Règles Spéciales : Tirailleurs.

Devoir du Paysan : Même si a priori, cette règle ne leur apporte aucun avantage direct, les Fanatiques du Graal sont soumis à la règle Devoir du Paysan et peuvent donc bénéficier des effets affectant les unités normalement soumises à cette règle.

Fous ! : Les Fanatiques sont Indémoralisables, Immunisés à la Psychologie et sujets à la Haine (voir les règles des Pélerins du Graal) malgré leur Immunité à la Psychologie. Ils ne peuvent être rejoints par aucun personnage.

Fratrie Démente : Vous ne pouvez inclure des Fanatiques du Graal que si votre armée comporte des Pélerins du Graal. Les Fanatiques du Graal doivent être déployés dans un rayon de 4 pas des Pélerins du Graal, d'un personnage ayant accompli son Serment du Graal ou d'une unité de Chevaliers du Graal.

Bénédiction de la Dame du Lac : Tout comme les Pélerins du Graal, les Fanatiques du Graal sont affectés par la Bénédiction de la Dame du Lac, seulement si l'armée bretonnienne a prié.

Au bout du rouleau : L'unité de Fanatique du Graal subit 1D6 touches de Force 3 au début de chaque tour bretonnien, réparties comme des tirs. Si l'unité est engagée au corps-à-corps, elle seule subit les touches, qui ne comptent pas dans le Résultat de Combat.

 

http://img.over-blog.com/250x318/1/44/09/60/Peinture-Tabletop/Pelerin4.jpg


 

Commenter cet article